Accueil du site > Ailleurs > La police assassine un manifestant sur la ZAD du Testet

LA POLICE ASSASSINE UN MANIFESTANT SUR LA ZAD DU TESTET

publié le lundi 27 octobre 2014

Samedi soir, sur la ZAD du Testet, un camarade a été tué par la police. C’est arrivé aux environs de deux heures du matin, en plein milieu d’une nuit d’affrontement. Selon les premiers témoignages c’est une grenade offensive ou une grenade assourdissante qui lui a explosé près de la gorge. Ce qui est sur c’est que la police a encore une fois bien fait son travail parce qu’a ce moment les flics ont gazé et chargé tant et si bien que personne parmi les centaines qui étaient présents s’en sont rendus compte directement. Et les flics ont continué pendant deux heures à jeter des grenades, des gaz (dont beaucoup en tirs tendus au niveau de la tête) et tirer au flashball.

Plus de 7000 personnes étaient au Testet ce week end et des centaines ont essayés à plusieurs reprises de chasser les flics de la zone. C’est Rémy Fraysse qui s’est fait assassiné mais ça aurait pu être n’importe lequel d’entre nous, n’importe qui qui refuse de décamper dès que la police utilise ses armes soi disant non létal. Hommage à son courage comme à tous ceux qui ont combattu pour le Testet. Mais ça aurait pu arriver aussi à n’importe quel moment. On pense à tous les bléssés de ces deux derniers mois au Testet, aux trois qui ont perdu un oeil le 22 février à nantes et à tous nos blessés. On pense également à Alexis tué par la police en 2008 en Grèce, à Carlo Guilliani à Gènes en 2001 et à la longue liste de ceux qui decèdent suite aux violences policières.

Ce qui s’est passé ce samedi soir dépasse donc largement la question du barage de Sivens et de la ZAD du Testet. Que tous ceux qui résistent, que tous ceux qui subissent au quotidien les petites humilitions policières manifestent aujourd’hui et dans les jours qui viennent leurs rage en mémoire de Rémi. Des manifestations sont déjà prévus à Albi, Paris, Lyon et Nantes et ce n’est possible que tout continue comme si rien ne s’était passé. Ni oubli, ni pardon.

Ah oui j’oubliais la petite valse médiatico-gouvernementale a déjà commencé. On entend qu’un corps a été retrouvé après les affrontements et que ce week-end au Testet était infecté d’anarchistes hors sol venus uniquement pour se la mettre à la police. Classique et odieux à la fois. La situation est celle-ci la police a tué un de nos compagnons de lutte lors d’une week-end national de soutien au Testet. J’aime

Un rassemblement à lieu à Rennes à 18h00 place de la mairie lundi : un autre à nantes à 18h00 : http://zad.nadir.org/spip.php ?article2684 et aussi partout en france : https://www.facebook.com/notes/soutien-%C3%A0-la-zad-du-testet/liste-des-hommages-%C3%A0-remi-fraysse-tomb%C3%A9-au-testet-pour-la-terre/380245462129427

soyons nombreux