Accueil du site > Organisation du lieu > Lettre du 12 juin

LETTRE DU 12 JUIN

publié le lundi 12 juin 2017

On aimerait parfois être moins lucide dans nos analyses. Macron n’aurait même pas attendu la validation par plébicite aux législatives pour dérouler son programme libéral-sécuritaire décomplexé qui en fait de "renouveau" évoque les plus hautes heures des années 80 contre-révolutionnaires. Il ne tient qu’à nous, mouvement sociaux, lieux hors-circuits, zad et luttes en tout genre, de trouver les façons de conjurer le désert politique qu’ils préparent. Pour se donner du coeur et s’appuyer sur l’expérience italienne des années 60 et 70 dont il est question ce soir à la maison de la grève avec la présentation du livre "la horde d’or", rien de tel que le hit de Paolo Pietrangeli : https://www.youtube.com/watch ?v=1WOIfjPY5tc

#27Avril #PoseTonGun

Pour tous les éléments sur l’affaire dite du motard, ou du 27 avril, ou du pommeau de douche, ou #PoseTonGun, expansive propose un récapitulatif des faits et textes de soutien aux 6 inculpés (dont 5 incarcérés) : https://expansive.info/Arme-a-feu-contre-pommeau-de-douche-ce-qu-il-faut-sa Voir notamment notre deuxième communiqué : https://maisondelagreve.boum.org/Macron-Repression-la-Maison-de-la

#JeSuisPommeauDeDouche

Le soutien s’organise : Un rassemblement pour contrer les opérations de mise sous pression judiciaro-policiaires (voir aussi ci-dessous) est en préparation, on vous tiendra au courant sur cette liste. Un nouveau concert de soutien après celui de jeudi dernier est annoncé pour ce jeudi 15, toujours à la Chapelle (demandez si vous n’avez pas l’adresse). Une soirée sardine grillées est organisée la veille mercredi 14 juin à 19h30 au même endroit. 10€ en soutien, réservation sms au 07 51 49 18 90. Un autre restau de soutien aura lieu le 23 juin, plus d’infos bientôt.

#MinorityReport

Le service juridique de lundi.am a produit dans la livraison de cette semaine une bonne analyse du délit de participation à un groupement violent, qui permet de condamner une simple intention et qui a servi à incriminer les 6 du pommeau de douche. C’est ici : https://lundi.am/Delit-de-participation-a-un-groupement-violent Et un article connexe sur le droit que s’arrogent les flics de confisquer le sérum phy des manifestants et qui n’a pas plus de fondement légal... qu’une loi allemande de 1985 ! : https://lundi.am/Pourquoi-les-flics-se-sont-mis-a-piquer-le-serum-phy-dans-

#LégerAEncoreFrappé

Mercredi dernier se tenait le procès d’un manifestant pour la même manif du 27 avril. Accusé de jets de projectile, 2 témoins sont venues à la barre attester de son innocence et du fait que ce sont les flics qui ont glissé une pierre dans sa poche pour rendre crédible son arrestation. Le président du tribunal, le tristement célèbre juge Léger, a alors ordonné que les témoins soient arrêtées en pleine audience pour "faux-témoignage" ! Récit plus détaillé de l’événement par la Défense collective : https://expansive.info/Affaire-des-temoins-arretees-au-tribunal-Mais-que-s-

#CoCoCriMS

Face aux dernières affaires et en prévision des luttes à venir (ci-dessous, encore), le Collectif contre la criminalisation du mouvement social invite à une AG ouverte le lundi 19 juin, pour activer les pratiques de solidarité face à la répression. 18h30 dans les locaux de solidaires (5 rue de Lorraine, métro Villejean). https://expansive.info/S-organiser-contre-la-casse-sociale-et-la-violence-p

#FrontSocial

Le 19 juin c’est aussi la journée appelée par le Front Social pour préparer l’accueil à la nouvelle majorité à l’assemblée nationale (qui quoi qu’en dise les commentateurs ressemblera à s’y méprendre à la précédente...). Rien de prévu sur Rennes, si ce n’est que l’Ag du CoCoCriMS sera l’occasion de lancer la dynamique pour repartir plus fort qu’en 2016 contre les ordonnances Macron et la mise au pas des chômeurs et des travailleuses.

#EtatDUrgenceNormal #Interdits2Manif

Depuis le temps qu’on le dit (https://maisondelagreve.boum.org/etat-d-urgence-2017#texte), c’est bientôt en passe d’être officiel : l’état d’urgence devient la norme. Beau joueur, le conseil constitutionnel a quand même décidé de faire droit à la question prioritaire de constitutionnalité déposée par les avocats des interdits de manifs rennais (notamment) : il sera désormais illégal d’utiliser l’état d’urgence pour interdire à un manifestant de manifester... jusqu’à la prochaine loi...

#FinancementRepro

La rentrée promettant d’être animée, on ne peut que vous inciter à participer au financement des outils qui permettront d’arroser la ville de tracts, libelles, affiches, journaux, brochures, etc. Il reste 10 jours, n’attendez plus ! https://www.lepotcommun.fr/pot/bieg8mmq