Accueil du site > Ailleurs > Rémi Fraisse > Manif et blocage de l’usine Nobelsport

 MANIF ET BLOCAGE DE L'USINE NOBELSPORT

Merc 3 décembre - Pont-de-Buis, 10h

publié le mercredi 26 novembre 2014

A l’appel du collectif ZAD 29

Contre les violences d’État et toutes les répressions policières : bloquons Nobelsport

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, la police a tué Rémi Fraisse alors qu’il manifestait contre le projet de barrage de Sivens, dans le Tarn. Cette mort en rappelle d’autres : Lahoucine Ait Omghar, tué par 5 balles policières le 28 mars 2013 ; Wissam El Yamni, tabassé à mort par des policiers le 9 janvier 2012 ; Amine Bentounsi, tué d’une balle dans le dos à Noisy-Le-Sec ; Abdelhak Goradia, mort dans le fourgon de police qui l’amenait du CRA de Vincennes à l’aéroport de Roissy en août 2014 ; et tant d’autres morts ou mutilés. Ces violences policières sont la partie visible des violences que l’État exerce contre la population.

A Pont-de-Buis dans le Finistère, l’usine Nobelsport fabrique des grenades lacrymogènes et des flash-balls qu’elle vend à l’armée et à la police. Cette entreprise privée est ainsi complice et actrice de la violence d’Etat.

Contre la violence d’Etat, sa police et ses armes : bloquons l’usine Nobelsport

Rendez-vous mercredi 3 décembre à partir de 10h devant l’espace François Mitterrand à Pont-de-Buis pour une manif et un blocage de l’usine