Accueil du site > Histoire du lieu > Dans la presse

Dans la presse

Quelques article parus dans la presse ou sur internet.

  • Modifié le 14 février 2011
    ALTER1FO.COM REVIENT SUR LA MAISON DE LA GRÈVE

    L’article comporte des illustrations, du gras, des italiques et des forums. Allez donc le lire sur leur site. 2 décembre 2010. 6h30. A l’heure où dans la rosée et le petit matin blafard, le CRS crie « chargez ! », les forces de l’ordre ont délogé manu militari les habitants de la Maison de la Grève, sise rue de la Barbotière à Rennes. Pas de heurts, mais quelques arrestations, du matériel et de la nourriture balancés à la poubelle. Par ce geste fort, la municipalité et la Préfecture entendaient mettre (...)

  • Modifié le 10 janvier 2011
    MENSUEL DE RENNES DU 10/01/10 : MAISON DE LA GRÈVE : "NOUS NE SOMMES PAS TOUS RMISTES SQUATTEURS..."

    http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2011/01/10/nous-ne-sommes-pas-tous-rmistes-squatteurs-fra Maison de la grève : "Nous ne sommes pas tous RMIstes squatteurs..." Leurs méthodes créent la polémique. En janvier, Le Mensuel consacre une enquête aux militants de la Maison de la grève. Retrouvez l’entretien réalisé en marge de cet article dès aujourd’hui. Dans son édition de janvier, Le Mensuel de Rennes consacre une enquête aux militants de la maison de la grève et aux nouveaux modes de (...)

  • Modifié le 15 décembre 2010
    MENSUEL DE RENNES : "MAISON DE LA GRÈVE : 300 KG DE NOURRITURE JETÉS À LA BENNE"

    Lors de l’évacuation de la Maison de la grève, jeudi dernier, à Rennes, 300 kg de légumes bio et du pain, provenant de dons, ont été envoyés en déchetterie par les services de la ville de Rennes. Jeudi 2 décembre au matin, la Maison de la grève, rue de la Barbotière, à Rennes, est vidée par les services de la mairie après l’évacuation du squat. La quasi-totalité de ce qui s’y trouve est alors chargée dans des camions-bennes et envoyé à Mat-Transit, une déchetterie de L’Hermitage. Parmi les meubles, (...)

  • Modifié le 6 décembre 2010
    COUP DE FORCE DE LA MAIRIE DE RENNES CONTRE LE MOUVEMENT SOCIAL

    Ce 2 décembre, les forces de l’ordre ont évacué la Maison de la grève, à Rennes. Ces locaux, appartenant à la Ville, étaient occupés depuis un mois par des salariés, précaiures, étudiants, syndiqués ou non. Leur objectif : prolonger le mouvement de résistance contre la réforme des retraites. En faisant vivre, localement, un lieu où s’inventent concrètement d’autres solidarités. « Police ! » : c’est le mot d’ordre qui a surpris dans leur sommeil, à 6h jeudi matin, les 13 occupants de la Maison de la Grève, à (...)

  • Modifié le 5 novembre 2010
    TV RENNES

0 | 5