Un oeil sur la Folie #13 : "André et les martiens"

Jeu. 19 septembre 2019
à 20h30

Psycle est groupe de reflexion sur la folie, le soin, la maladie. Ils organisent de temps à autre des discussions à la Maison de la Grève et régulièrement des projections au bar le Babazula

Jeudi 19 septembre à 20h30 au bar le Babazula, 182 avenue Patton.

André et les martiens (66 mn)

André et les martiens nous embarque pour une promenade bouleversante, dans une proximité rare avec des artistes « bruts » ou outsider, qui travaillent de façon solitaire et construisent des univers qui renversent nos perspectives sur l’art. C’est André Robillard qui nous guide. Sculpteur, dessinateur, musicien, découvert par Jean Dubuffet, il est devenu un des plus importants créateurs de l’Art Brut. Depuis 1964, il fabrique des fusils, des centaines de fusils pour « tuer la misère ». Philippe Lespinasse interroge silencieusement l’extraordinaire des œuvres, la parole est aux artistes et à leur art. Il nous dévoile des mondes cachés que nous n’imaginions pas. Les artistes, eux-mêmes souvent en situation de handicap ou de marginalité, nous interrogent sur notre rapport à la norme et nous ouvrent des perspectives d’expression insoupçonnées.

Grand Prix du MIFAC 2018
L’Art Brut qu’est ce que c’est ? L’art brut est un vocable inventé par Jean Dubuffet qui qualifie l’inqualifiable : un art qui n’a ni caractéristique esthétique particulière, ni maître, ni code.
Avec :
- André Robillard, guide et expert en art brut comme en art doux ; créateur de fusils inoffensifs.
- Paul Amar, le pape des coquillages.
- Richard Greaves, théoricien et architecte silencieux.
- André Pailloux, cycliste amateur et inventeur du tourne-vent.
- Judith Scott, tisseuse de cocons.

« C’est leur capacité d’invention, leur surgissement orphelin qui caractérise les œuvres d’art brut, capables de débarquer comme si rien n’avait existé avant elles. Rétives aux caractéristiques, rebelles aux analyses, répugnant aux familles, elles sont d’une force incandescente. » Philippe Lespinasse