La Maison de la Grève au service du mouvement

Pour que le mouvement s’organise il a besoin de capacités matérielles. La Maison de la Grève propose donc de mettre à disposition ses salles, sa cuisine et sa reprographie pour tous les collectifs, personnes, groupes d’amis qui auraient besoin de ces outils dans le cadre du mouvement social en cours.

La Maison de la Grève est un lieu construit il y a 8 ans à la suite du dernier mouvement contre une réforme des retraites. Un collectif fait vivre le lieu au quotidien et plusieurs autres groupes utilisent les outils qui sont mis à disposition. Mais de nombreux autres ne le connaissent pas ou ne savent qu’il est facile de s’en servir.

Vous avez besoin :

- d’une salle pour vous réunir ? Jusqu’à 15, 20 personnes c’est possible à peu près n’importe quand — il y a deux salles prévues à cet effet. Pour plus nombreux (jusqu’à 80) c’est possible aussi, il faut simplement que la grande salle ne soient pas occupée.

- d’imprimer des tracts ou des affiches ? C’est possible et à prix libre (pour payer l’encre et l’entretien). Il y a deux copieurs, des massicots, une agraffeuse à brochure etc. Il faut nous contacter avant par mail et penser à emmener du papier. Si c’est seulement pour une fois le plus simple est qu’une personne qui sache se servir des copieurs soit avec vous. Si vous voulez en avoir une utilisation régulière, on peut vous montrer les secrets des machines pour que vous soyez autonome sur la reprographie.

- d’utiliser une cuisine collective ? La Maison de la Grève dispose de ce qu’il faut pour cuisiner pour plusieurs centaines de personnes. C’est un outil un peu plus compliqué à prendre en main que simplement s’installer dans une salle, mais c’est possible également. Pour bien faire il faut prévoir un temps pour qu’une personne d’entre nous (ou d’un autre collectif utilisant fréquemment la cuisine) explique comment s’en servir, où se trouve le matériel, comment ranger, qui contacter en cas de question/problème, etc. Mais si vous êtes quelques uns et motivés, après ce court temps d’apprentissage vous pourrez vous servir de la cuisine collective.

Pour tout ça, contacter nous par mail, maisondelagreve [arobase] riseup.net,

Les cantines hebdomadaires sont aussi un espace pour se capter et préparer la suite du mouvement. C’est tous les mercredis (sauf exception) à partir de 12h30.

ps. Nous pensons qu’un mouvement vivant est fait de multiples prises d’initiatives. Si la grève veut dire l’arrêt de la production — de la consommation, et de la circulation de marchandise — c’est aussi la mise en marche d’une autre façon de faire les choses — collective et non-marchande. La grève c’est, dans la lutte, une reprise en main de nos vies. On s’arrête pour prendre un nouveau départ. C’est dans cette optique que quelques personnes ont construit la Maison de la Grève il y a quelques années. C’est dans cette optique que nous souhaitons ouvrir nos locaux à ceux qui veulent faire grandir et déborder le mouvement qui débute.